Logements de la Pièce Pointue, Le Blanc-Mesnil © Iwona Buczkowska
Logements de la Pièce Pointue, Le Blanc-Mesnil © Eustachy Kossakowski

Tribunes

Matrimoine en danger

Hier, lundi 8 mars, nous parvenait cette tribune signée de l'historien Sébastien Radouan, appelant à la préservation urgente, en Seine-Saint-Denis, de deux bâtiments d'Iwona Buczkowska, architecte française d'origine polonaise à l'avant-garde de la construction bois. Au lendemain du 8 Mars durant lequel tout le monde s'accorde, une fois l'an, pour rappeler l'importance égale de l'héritage des conceptrices femmes, cette tribune rappelle également, à l'heure du tout-bois politique, à quel point il paraît essentiel de conserver ces bâtiments, avant de s'engager dans une démolition-construction coûteuse et anti-écologique.

L’œuvre de l’architecte  Iwona Buczkowska est menacée de démolition en Seine-Saint-Denis

Construits entre 1985 et 1996, les logements sociaux dits de la « pièce pointue » au Blanc-Mesnil sont en proie à la spéculation foncière tandis que le collège Pierre Sémard de Bobigny, achevé en 1994, se dégrade, dans l’attente du départ des élèves qui le mettra en péril sans projet d’avenir.

Mise à l’honneur par l’Institut français d’Architecture (IFA) en 1991, lors de l’exposition 40 architectes de moins de 40 ans, Iwona Buczkowska est remarquée parmi la nouvelle génération, sans que cela ne lui ouvre les portes de la commande, ce qui témoigne du peu d’intérêt, jusqu’à il y a encore quelques années, pour la construction bois en France, renforcé par l’audace et le peu de compromission de cette femme architecte.

À l’avant-garde de l’architecture bois, Iwona Buczkowska utilise en structure la technique du lamellé-collé, mettant à profit ses qualités constructives pour approfondir le travail engagé par Renée Gailhoustet à Ivry-sur-Seine sur la combinatoire, et prolonger celui de Claude Parent sur l’oblique. Ces derniers font partie des premiers signataires en 2015 de la pétition contre la démolition, qui rassemble également Patrick Bouchain, Paul Chemetov, Henri Gaudin, Jean Nouvel, Rudy Ricciotti, et, soit les architectes français les plus renommés de ces cinquante dernières années.

Grâce à cette technique, apparue au début du XXe siècle, l’architecte met en œuvre au Blanc-Mesnil une ossature bois polyédrique, dont elle explore la volumétrie pour concevoir des logements tous différents, à double ou triple hauteurs. Pour le collège de Bobigny, elle dispose une série d’arcs, auxquels sont suspendus les planchers, pour une volumétrie jouant cette fois avec la courbure de l’ellipse.

Ces constructions sont bardées de pans de bois, en mélèze de Sibérie pour Le Blanc-Mesnil et en cèdre rouge du Canada pour Bobigny, choix plus esthétique, pour « la chaleur et la douceur » du matériau, qu’écologique puisque ces essences sont importées. Les espaces intérieurs se révèlent sous la lumière des ouvertures ménagées en façade, qui la rendent sculpturale et changeante au gré de l’éphéméride et des moments de la journée.

Ces créations de l’architecture bois sont menacées, moins à cause de leurs usages au quotidien – l’amicale des locataires fait valoir au Blanc-Mesnil son cadre de vie et je peux témoigner, en tant qu’ancien élève du collège de Bobigny, de son bon fonctionnement à l’origine – que par défaut d’entretien de la part du département de la Seine-Saint-Denis et de son office public d’habitat qui en sont propriétaires.

Alors que la France relance la construction bois et ses filières d’approvisionnement dans une perspective écologique pour les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, il convient de réfléchir à la pérennité de ce type de construction et ainsi d’éviter la démolition-reconstruction qui coûte cher et favorise les émissions de gaz à effet de serre.

Le département de la Seine-Saint-Denis, qui est fier d’accueillir le village olympique et plusieurs équipements, ne serait-il pas plus avisé de réhabiliter ces bâtiments et d’en assurer l’entretien ? C’est une filière d’avenir dans laquelle les jeunes du département pourraient se former à travers des chantiers pilotes. Le ministère de la Culture pourrait soutenir la démarche en inscrivant ces œuvres à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques. Les archives de ces projets sont entrées en 2018 et 2019 dans les collections muséales de La Cité de l’architecture & du patrimoine, les inscrivant de fait dans l’histoire de l’architecture.

En protégeant et conservant ces œuvres, au titre de la qualité architecturale, les pouvoirs publics poseraient les jalons de l’architecture écologique en France et d’un matrimoine dont l’histoire reste à écrire.


Logements sociaux dits de la « pièce pointue », Le Blanc-Mesnil, 1985-1996
Logements de la Pièce Pointue © S Radouan
Logements de la Pièce Pointue, Le Blanc-Mesnil, 1996  © Eustachy Kossakowski

 

Logements de la Pièce Pointue © S Radouan
Logements de la Pièce Pointue © Eustachy Kossakowski

 

Logements de la pièce pointue © Iwona Buczkowska
Logements de la pièce pointue, Le Blanc-Mesnil, 1996 © Iwona Buczkowska

 

 

Logements de la Pièce Pointue © S Radouan
Logements de la Pièce Pointue © Iwona Buczkowska

 

Logements de la Pièce Pointue, Le Blanc-Mesnil © Iwona Buczkowska
Logements de la Pièce Pointue, Le Blanc-Mesnil © Iwona Buczkowska

Collège Pierre Sémard, Bobigny, 1994
Collège Pierre Sémard, Bobigny © Iwona Buczkowska
Collège Pierre Sémard, Bobigny © Iwona Buczkowska

 

Collège Pierre Sémard, Bobigny © Iwona Buczkowska
Collège Pierre Sémard, Bobigny © Iwona Buczkowska

 

Collège Pierre Sémard, Bobigny © Iwona Buczkowska
Collège Pierre Sémard, Bobigny © Iwona Buczkowska

 

 

 

Collège Pierre Sémard, Bobigny © S Radouan
Collège Pierre Sémard, Bobigny, 1994 © Eustachy Kossakowski

 

Collège Pierre Sémard, Bobigny © Iwona Buczkowska
Collège Pierre Sémard, Bobigny, 1994 © Iwona Buczkowska

 


Sébastien Radouan
Enseignant contractuel en ENSA
Chercheur associé AHTTEP (Architecture Histoire Technique Territoire Patrimoine) / AUSser UMR 3329

Pour en savoir plus sur l'architecte Iwona Buczkowska
www.atelieriwonabuczkowska.fr 

Réagissez à cet article