Mosquée Al-Nouri, Mossoul, Irak | © UNESCO – Moamin Al Obaidi
Mosquée al-Nouri, Mossoul, Irak | © UNESCO – Moamin Al Obaidi

Actualités

Al-Nouri, renaissance d’une mosquée

Surnommée « al-Hadba », la bossue, en raison de son minaret penché, la grande mosquée al-Nouri, datant du XIIe siècle a été en grande partie détruite en 2017 lors de la bataille de Mossoul pour la libération de la ville des mains de l’Etat islamique. En novembre 2020, un concours international, chapeauté par l’UNESCO, est lancé pour la reconstruction du complexe historique de la mosquée irakienne. Le 15 avril dernier, le jury annonçait le projet lauréat. 

Comment bâtir des lieux de culte au XXIe siècle ? C’est la question que s’est posé L’Architecture d’Aujourd’hui dans son nouveau numéro consacré aux lieux de culte. À retrouver sur notre boutique en ligne.


Mosquée Al-Nouri à Mossoul, avant sa destruction | © Faisal Jeber on Wikicommons
La mosquée al-Nouri à Mossoul, avant sa destruction | © Faisal Jeber on Wikicommons

Proposé par les architectes égyptiens Salah El Din Samir Hareedy, architecte en chef, Khaled Farid El-Deeb, Sherif Farag Ebrahim ; et Tarek Ali Mohamed avec Noha Mansour Ryan, Hager Abdel Ghani Gad, Mahmoud Saad Gamal et Yousra Muhamed El-Baha pour la conception, le nom du projet, « Dialogue des patios », annonce ses ambitions. Il prévoit notamment la reconstruction dans son aspect d’origine de la salle de prière historique de la mosquée en conservant les parties n’ayant pas été détruites en 2017. Les espaces intérieurs seront repensés, comme ceux dédiés aux femmes et aux hauts dignitaires. Ces derniers, agrandis et reliés à la salle principale par une structure semi-ouverte, pourront également servir d’espace pour la prière. Les lauréats prévoient également la création de jardins clos, en référence aux maisons et jardins historiques qui bordaient la salle de prière avant 1944, date de sa restructuration. 

Organisé, entre autres, en collaboration avec le ministère de la Culture irakien et avec le soutien des Émirats arabes unis, le concours s’inscrivait dans le cadre d’un projet plus global de l’Unesco intiulé « Faire revivre l’esprit de Mossoul », lancé en 2018. Cette initiative consiste en la restauration du tissu historique de la vieille ville, au renforcement de son système éducatif et à la renaissance de la vie culturelle de Mossoul. 

Pour Noura bint Mohammed Al Kaabi, ministre de la Culture et de la Jeunesse des Émirats arabes unis, ce concours incarne « une étape importante dans la réalisation d’un engagement commun, visant à restaurer une fois de plus la cohésion sociale et l’esprit de fraternité et de tolérance à Mossoul. »

Les travaux de reconstruction devraient débuter à l’automne 2021.

Mosquée Al-Nouri, Mossoul, Irak | © UNESCO – Moamin Al Obaidi
La mosquée al-Nouri, état avant travaux | © UNESCO – Moamin Al Obaidi

 

« Dialogue des patios » © UNESCO – Salah Hareedy; Khaled El-Deeb; Sherif Ebrahim & Tarek Ali Mohamed
« Dialogue des patios » © UNESCO – Salah Hareedy ; Khaled El-Deeb; Sherif Ebrahim & Tarek Ali Mohamed

Cliquer à droite de l’image pour faire défiler le diaporama

Réagissez à cet article