Hong-Kong, 2015 © Airunp
Hong-Kong, 2015 © Airunp

Actualités

«Longtemps, en Chine, l’ennemi était la tradition»

Spécialiste de la Chine contemporaine, de sa stratification sociale à ses enjeux politiques actuels, le sociologue Jean-Louis Rocca revendique une démarche qui place son sujet loin de la caricature de « la Chine éternelle » et ne cache pas son inquiétude à propos des récentes orientations du pays. Un entretien paru dans le numéro 431 d’AA, toujours disponible sur notre boutique en ligne.

 

Jean-Louis Rocca : La première consiste à dire que la Chine se doit de suivre, comme toutes les autres sociétés avant elle, un développement tout tracé de relance économique et d’évolution vers la démocratie, selon un modèle soi-disant occidental. Or, on reproche à la Chine de ne pas suivre ce schéma, le développement de son système économique étant comme détaché de son système politique. Une deuxième lecture part du principe qu’il existe une « culture chinoise » qui empêcherait le pays d’évoluer vers la démocratie. Par exemple, le respect des parents, de la discipline. L’exemple de Taïwan, un État qui est de culture chinoise, et qui fonctionne en démocratie, montre bien l’inefficacité de ces analyses. Je défends pour ma part une méthode d’analyse qui ne suit pas de modèle. En tant que sociologue, j’essaie simplement de comprendre, de l’intérieur : pourquoi cette société fonctionne-t-elle, et ce, malgré ses paradoxes ?

Pour lire la suite de cet entretien, cliquez sur l’image.

© L'Architecture d'Aujourd'hui
© L’Architecture d’Aujourd’hui

Retrouvez l’intégralité de notre dossier spécial « Chine » dans le numéro 431 de L’Architecture d’Aujourd’hui, disponible sur notre boutique en ligne.

Réagissez à cet article