Actualités

AA RETRO Amérique : Un urbanisme constestataire aux US

 

Cette semaine, AA Retro se penche sur l’urbanisation des villes américaines dans les années 1970 avec son n°157 publié en août 1971. A l’heure où le continent américain était confronté à une profonde crise du bâtiment, AA consacrait un dossier aux modèles urbains de l’époque. Parmi lesquels l’« advocacy planning », théorie élaborée par Paul Davidoff dans le milieu des années 1960, selon laquelle l’urbaniste sert les intérêts de groupes économiques sociaux et politiques influents. Ghislaine Hermanuz, architecte et urbaniste, membre de l’association activiste « Architectes Renewal comitee in Harlem » à New York, proposait une tribune intitulée « Arch ou l’urbanisme contestataire » sur l’émergence de jeunes professionnels s’opposant systématiquement aux décisions arbitraires des services publics en devenant les avocats des victimes de discriminations. Un exemple parmi d’autres du rôle éminemment social de l’architecte.

Cliquez sur la couverture pour lire l’article

©L'Architecture d'Aujourd'hui
©L’Architecture d’Aujourd’hui

Réagissez à cet article