Aaina Sharma on Unsplash
Aaina Sharma on Unsplash

Tribunes

Tribune : Le monde de l’art au créneau

Musées fermés, culture confinée : le monde de l’art se mobilise. En mai 2020, l’État débloquait un fond d’aide exceptionnel de 2 milliards d’euros pour soutenir les professionnels de la culture, touchés de plein fouet par la crise sanitaire, secteur par secteur.
Aujourd’hui, les acteurs du milieu des arts plastiques, artistes, commissaires d'exposition, directeur et directrice de musées, journalistes, designers... dénoncent une inégalité des droits entre les secteurs, notamment par rapport à d’autres industries culturelles, comme celles du livre, du cinéma, de la musique. Ils réclament les aides nécessaires aux artistes pour « continuer à travailler, produire, partager, vendre et diffuser leur travail ».

LE MONDE DE L’ART SE MOBILISE !

Comme partout et pour tous, le monde de l’art est durement touché par la pandémie mondiale.

Pour autant, les institutions dans le champ des arts plastiques et visuels (Frac, centres d’art, musées d’art contemporain, associations, artothèques et lieux de résidences) n’ont cessé de maintenir le lien qui les unit aux artistes en inventant des formes de soutien concrètes (appels à projets, résidences, augmentation de budget d’acquisition d’œuvres) et aux publics, en concevant des formats adaptés de rencontre, en partie numériques, pour continuer à observer l’art et le ressentir.

Seules les galeries aujourd’hui restent ouvertes… mais pour combien de temps, et ont-elles vraiment les moyens de vendre ? Et donc de permettre aux artistes de vivre et travailler ?

L’État a débloqué une aide globale d’urgence : pour la culture, une somme de 2 milliards d’euros a été dédiée à un plan de relance en direction de tous les secteurs de la création et du patrimoine.

Avec ce fonds d’aide exceptionnel de l’État, les principaux opérateurs sectoriels (CNC, CNL…) ont été armés financièrement pour répondre à l’urgence des différentes filières (livre, cinéma, musique…). Dans le secteur des arts visuels et plastiques, seul le CNAP (Centre national des arts plastiques) a profité d’une dotation pour augmenter son budget d’acquisition ; en région, les DRAC ont pu relayer l’opération « L’Été culturel et apprenant » avec des moyens supplémentaires consacrés à des actions de médiation impliquant les artistes. Il n’en demeure pas moins un véritable déséquilibre financier entre, d’un côté, les aides considérables dédiées au cinéma, au spectacle vivant, à la musique, au livre et au patrimoine ; et, de l’autre, des montants minimes alloués aux arts plastiques et visuels… Alors que ceux-ci couvrent une multiplicité de pratiques : sculpture, peinture, photographie, dessin, installation, vidéo, son et design.

Tant que les lieux dédiés à l’art contemporain resteront fermés, il est urgent de leur donner les moyens de continuer à travailler, produire, partager, vendre et diffuser leur travail.

Nous plaidons pour une meilleure équité entre les secteurs de la culture et réclamons d’urgence des aides qui profitent aux artistes liés aux arts plastiques et visuels en France !

Pour couvrir l’ensemble du territoire national, nous demandons :

  •  Une augmentation des budgets d’acquisitions des Fonds régionaux d’art contemporain et des musées d’art contemporain
  • Des moyens financiers renforcés pour des « aides à la recherche et à la production » alloués aux centres d’art
  • Des « bourses d’écriture » et de résidences aux critiques d’art et commissaires d’expositions
  • Des aides matérielles aux étudiants en art et aux jeunes diplômés · Un budget dédié à la commande publique digne de ce nom (avec une ligne « déconcentrée »)

En déployant ces aides, au-delà du plan de commandes annoncé par le président de la République qui attend toujours d’être mis en œuvre, c’est tous les professionnels du secteur des arts visuels et plastiques que vous soutenez : artistes, collaborateurs (assistants…), auteurs, critiques d’art, galeries, marchands et agents, techniciens, étudiants…

En conjuguant ces forces, le ministère de la Culture fera reculer la précarité des artistes.

Tout le réseau d’expertise des acteurs de l’art est prêt à en être le relais au bénéfice des artistes, des territoires et de la société.

Enfin, tous les lieux d’art contemporain sont prêts pour rouvrir leurs portes dans des conditions garantissant la sécurité des publics et des équipes.

 

UNE TRIBUNE À RETROUVER ET À SIGNER SUR WESIGNIT.FR


 

PREMIERS SIGNATAIRES

Isabelle Alfonsi – Galerie Marcelle Alix, membre du bureau du Comité professionnel des galeries d’Art | Brigitte Aubignac, Artiste | Cécile Archambeaud, directrice du centre d’art image/imatge, Orthez | Sophie Auger-Grappin, directrice du Centre d’art contemporain d’intérêt national Le Creux de l’enfer, Thiers | Aurélien Bambagioni, artiste, enseignant à l’Ecole européenne supérieure de l’image, Angoulême-Poitiers | Colette Barbier, Directrice de la Fondation Pernod Ricard, Paris | Catherine Beaudeau, secrétaire générale de l’École européenne supérieure de l’image, Angoulême-Poitiers | Marc Bembekoff, directeur, La Galerie, centre d’art contemporain, Noisy-le-Sec et co-président de TRAM Réseau art contemporain Paris Île-de-France | Marie-Laure Bernadac, historienne de l’art | Etienne Bernard, directeur du Frac Bretagne, Rennes | Alexandre Bohn, directeur du Frac Poitou-Charentes, Angoulême | Anne Bonnin, commissaire d’exposition et critique d’art | Marie Canet, commissaire d’exposition et critique d’art | Marie-Haude Caraës, directrice de l’École supérieure d’art et design TALM, Tours | Aude Cartier, directrice, maison des arts, centre d’art contemporain de Malakoff et co-présidente de TRAM Réseau art contemporain Paris Île-de-France | Garance Chabert, directrice de la Villa du Parc, centre d’art contemporain d’intérêt national, Annemasse, coprésidente de d.c.a | Philippe Charpentier, galerie mor charpentier, membre du bureau du Comité professionnel des galeries d’Art | Pascal Convert, artiste | Jérôme Cotinet-Alphaize, Marianne Derrien, Théo-Mario Coppola, Président & Vice-président-e-s de CEA (commissaires d’exposition associés) | Elisabeth Couturier, critique d’art, présidente de l’association française des critiques d’art (AICA-France)| Marie Cozette, directrice du CRAC Occitanie, Sète |Benoît Decron, directeur/conservateur du Musée Soulages, Rodez | Jérôme Cotinet-Alphaize, directeur de l’Institut supérieur des arts de Toulouse | Sebastien Delot directeur-conservateur du LaM, Villeneuve-d’Ascq | Vanessa Desclaux, responsable du Pôle des attentions, Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA, Bordeaux | Keren Detton, directrice du Frac Grand-Large – Hauts-de-France, Dunkerque | Anne Dressen, commissaire d’exposition au Musée d’art moderne de la Ville de Paris | Jean-François Dumont, école supérieure d’art des Pyrénées, Pau-Tarbes | Jean de Loisy, directeur des Beaux-Arts de Paris Nathalie Ergino, directrice de l’IAC-Villeurbanne | Alexia Fabre, directrice du MAC/VAL, Vitry-sur-Seine Sylvie Fanchon, Artiste | Caroline Ferreira, service Manifestation Arts et Société, Centre Pompidou | Xavier Franceschi, directeur du Frac Île-de-France, Paris-Rentilly-Romainville | Magali Gentet, Responsable du centre d’art contemporain du Parvis, scène nationale Tarbes Pyrénées, Ibo | Anne Giffon-Selle, directrice du Centre régional d’art contemporain le 19, Montbéliard | Nathalie Giraudeau, directrice du Centre photographique d’Île de France, Pontault-Combault, trésorière de d.c.a | Jérémy Gispert, étudiant à l’École européenne supérieure d’art de Bretagne, Rennes |Fanny Gonella, directrice du Frac Lorraine, Metz | Géraldine Gourbe, commissaire d’exposition et autrice | Fabienne Grasser-Fulchéri, directrice de l’Espace de l’Art Concret, centre d’art contemporain d’intérêt national, Mouans-Sartoux | Maël Grenier, Directeur du Carré et Bertrand Godot, Directeur de la programmation art contemporain, Château-Gontier | Marie Griffay, directrice du Frac Champagne-Ardenne, Reims | Hélène Guénin, curatrice, historienne de l’art | Astrid Handa-Gagnard, directrice du Frac Bourgogne, Dijon | Benjamin Hochart, artiste, enseignant à l’Ecole supérieure d’arts & médias, Caen-Cherbourg | Loïc Horellou, designer, enseignant à la Haute école des arts du Rhin, Strasbourg | Thomas Huot-Marchand, designer, directeur de l’ANRT à l’Ecole nationale supérieure d’art et design de Nancy | Suzanne Husky, artiste | Claire Jacquet, directrice du Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA, Bordeaux | Sophie Kaplan, directrice de La Criée centre d’art contemporain, Rennes, coprésidente de d.c.a | Christelle Kirchstetter, directrice de l’École nationale supérieure d’art et design de Nancy | Céline Kopp, directrice de Triangle France — Astérides, Marseille, secrétaire de d.c.a | Benoît Lamy de La Chapelle, directeur du CAC – la synagogue de Delme |Marianne Lanavère, directrice, Centre international d’art et du paysage, Île de Vassivière | Emmanuel Latreille, directeur du Frac Occitanie Montpellier | Téa Laurent, étudiante à l’Ecole supérieure d’art et design de Valenciennes | Emma Lavigne, présidente du Palais de Tokyo, Paris | Patrick Lebret, directeur du Portique centre régional d’art contemporain du Havre | Sophie Legrandjacques, directrice du Grand Café, Centre d’art contemporain d’intérêt national, Saint-Nazaire | Odile Le Borgne, directrice de l’École européenne supérieure d’art de Bretagne – site de Rennes | Loïc Le Gall, directeur de Passerelle centre d’art contemporain, Brest | Claire Le Restif, directrice du Centre d’art contemporain d’Ivry-le Crédac | Audry Liseron-Monfils, directeur du Campus caraïbéen des arts, Fort-de-France | Éric Mangion, directeur du centre d’art de la Villa Arson, Nice | Antoine Marchand, directeur du centre d’art Le Lait, Albi | Madeleine Mathé, directrice, Centre d’Art Contemporain Chanot, Clamart et co-présidente de TRAM Réseau art contemporain Paris Île-de-France | Valérie Mazouin, directrice du centre d’art contemporain Chapelle Saint-Jacques, Saint-Gaudens | Bernard Mercadé, historien de l’art | Mathieu Mercier, Artiste | Martine Michard, directrice de la Maison des Arts Georges & Claude Pompidou, Cajarc | Bernard Millet, président du Frac Normandie Caen | Claire Moulène, commissaire d’exposition et critique d’art Magali Nachtergael, critique d’art, commissaire d’exposition | Amel Nafti, directrice de l’Ecole supérieure d’art et design Grenoble Valence |Pascal Neveux, directeur du Frac Picardie, Président du CIPAC (Fédération des professionnels de l’art contemporain) | Estelle Pagès, directrice de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon | Marion Papillon – Galerie Papillon, membre du bureau du Comité professionnel des galeries d’Art | Anne Peltriaux, directrice les arts au mur-artothèque | Dominique Pasqualini, directeur de l’école des Beaux-arts de Bordeaux | Diane Pigeau, directrice artistique du centre d’art du 3bisF, Aix-en-Provence | Cécile Poblon, directrice du BBB centre d’art, Toulouse | Céline Poulin, directrice du CAC Brétigny, centre d’art contemporain d’intérêt national, Brétigny-sur-Orge, vice-présidente de d.c.a | Martial Raysse, Artiste | Isabelle Reiher, Centre de Création contemporaine Olivier Debré, Tours | François Salmeron, Journaliste, Critique d’art pour Le Quotidien de l’Art, Co directeur de la Biennale de l’Image Tangible – Paris 20e Trésorier du bureau AICA France | Benoit Sapiro – Galerie Le Minotaure, membre du bureau du Comité professionnel des galeries d’Art | Stéphane Sauzedde, directeur de l’École supérieure d’art Annecy Alpes | Véronique Souben, directrice du Frac Normandie Rouen, Sotteville-lès-Rouen | Vitalie Taittinger, présidente de Platform | Emmanuel Tibloux, directeur de l’EnsAD, école nationale supérieure des arts décoratifs | Elfi Turpin, directrice du CRAC Alsace, Altkirch, coprésidente de d.c.a | Olivier Vadrot, Artiste | Jean-Charles Vergne, directeur du Frac Auvergne, Clermont-Ferrand | Aurélie Voltz, professionnelle de la culture | Sylvie Zavatta, directrice du Frac Franche-Comté, Besançon.


Fonds régionaux d'art contemporain - 29 janvier 2021
Le site web de L'Architecture d'Aujourd'hui accueille les propos de tous ceux qui souhaitent s'exprimer sur l'actualité architecturale. Les tribunes publiées n'engagent que leurs auteurs.

React to this article