Actualités

Les objets d’AA #4

Architecture, arts plastiques, sciences mais aussi design ! 'A'A' propose un nouveau rendez-vous consacré aux designers et aux maisons d’édition qui, chaque jour, conçoivent et développent de nouvelles solutions pour nos intérieurs. Voici une sélection de nouveaux objets ingénieux et poétiques qui forgent, chacun à leur manière, l'histoire du design contemporain...

Par Guillaume Ackel


 

Extra Bold, Big-Game, Moustache

DANS LA FAMILLE BOLD… EXTRA BOLD PAR BIG-GAME POUR MOUSTACHE

En 2009, les designers Suisses du studio Big-Game présentent avec l’éditeur Moustache la chaise Bold. La composition est très lisible : deux tubes en métal imbriqués l’un dans l’autre, gonflés d’une épaisse mousse de polyuréthane, gainée d’une chaussette textile déhoussable déclinée dans presque 40 coloris. Simplicité (apparente, la technique d’assemblage est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît), efficacité et multiplicité, une icône du design contemporain était née.
Rapidement devenu le best seller de la maison, la chaise Bold fait des petits : le banc en 2014, le tabouret en 2019, et en cette rentrée de septembre 2021, le fauteuil ! Le « bold » qui fait référence au vocabulaire typographique devient « extra-bold », la forme est plus audacieuse, plus sculpturale, et la ligne reste très graphique.
www.moustache.fr

_ _ _ _ _

Nii, Ateliers 2/3/4/, Noma

TABLE SUR PILOTIS, NII PAR ATELIERS 2/3/4/ POUR NOMA

« NOMA, c’est le meuble d’après, français et éco-responsable », c’est ainsi que Guillaume Galloy et Bruce Ribay définissent la maison d’édition qu’ils ont créée ensemble. Sur le catalogue, chacune des pièces affiche ainsi fièrement le pourcentage de matériaux recyclés qu’elle contient. La console Arca en travertin dessinée par RDAI (2020) contient par exemple 88,1% de matériaux recyclés. En cette rentrée de septembre 2021, au salon Maison&Objet, l’éditeur révélait la table Nii conçue par Ateliers 2/3/4/. Fabriquée en partenariat avec les ateliers Emmaüs, elle se compose à 95% de bois de récupération – un tronc entier de hêtre qui était stocké chez un vendeur de bois depuis 25 ans qui était destiné à la destruction.
Quant au design, toute la force du dessin tient dans le subtil assemblage des pieds et des deux plateaux : de grandes et fines tiges de bois qui transpercent, par endroits, deux grands plateaux. Si d’apparence les tiges semblent droites et ininterrompues, elles sont en réalité légèrement taillées de manière à réduire le diamètre et ce afin de créer les paliers nécessaires au support d’un premier plateau puis d’un second. L’espace créé entre les deux plateaux permet de faire disparaître les objets du plateau supérieur ; la table peut ainsi jongler d’une fonction à l’autre : travailler, déjeuner, recevoir, dessiner, jouer.
www.noma-editions.com

_ _ _ _ _

Dune, Les Beaux Jours Architectures, Cap d’Arsène

JEU D’ÉQUILIBRE, DUNE PAR LES BEAUX JOURS ARCHITECTURES POUR CAP D’ARSÈNE

Quand on parle de la maison Cap d’Arsène, fondée en 2017 Laurent Soulet, on pense aux draps de plage qui fleurent bon les vacances, en famille et entre amis, et l’esprit des stations balnéaires. Cette douceur de vivre, la marque souhaite également l’insuffler à la maison et propose ainsi du mobilier, conçu en collaboration avec l’agence Beaux Jours Architectures.
Une table et un tabouret constituent les premières pièces de la collection Dune. Entièrement fabriqués en France, en chêne ou frêne massif, grâce aux mains expertes d’artisans bourguignons, ces deux objets expriment beaucoup dans la délicatesse de leurs formes et la justesse de leurs compositions. Ils se composent de modules aux formes géométriquement primitives – des ronds, des cônes, des demi-sphères, des pavés, des tubes – qui s’adossent les uns aux autres et se superposent dans un jeu d’équilibre pour former un ensemble d’une grande légèreté.
Entre les cubes de bois avec lesquels jouent les enfants et la simplicité des formes géométriques chéries par le Bauhaus, la table et le tabouret Dune nous racontent l’histoire que l’on souhaite entendre.
www.capdarsene.com

_ _ _ _ _

Giro Soft, Alfredo Häberli, Andreu World

CALME ET VOLUPTÉ, GIRO SOFT PAR ALFREDO HÄBERLI POUR ANDREU WORLD

Alfredo Häberli, designer argentin installé en Suisse, multiplie les collaborations et jongle entre la très petite échelle – des chaussures pour Camper ou des bijoux pour Biegel, et le design d’espaces – des showrooms pour les textiles Kvadrat ou les 60 chambres du 25hours Hotel de Zurich. Lorsqu’il raconte son travail, on note rapidement que le sensible est au cœur de tout : il confesse ne vouloir travailler qu’avec des gens qu’il aime, explique qu’un espace bien pensé doit apporter (ré)confort et quiétude, raconte qu’il apprécie concevoir des objets pour les enfants car leurs appréciations sont intuitives et sincères.
On retrouve cette sensibilité dans le système de canapé modulaire qu’il présente pour la maison espagnole Andreu World. Composé d’une série de modules aux courbes organiques et confortables, voire douillettes, le système Giro Soft permet d’apporter de la douceur, comme son nom l’indique, dans les lieux d’attente ou de détente des espaces tertiaires.
[Retrouvez toutes les collections Andreu World chez PHS MOBILIER, distributeur exclusif France.]
www.andreuworld.com

_ _ _ _ _

In Vitro, Philippe Starck, Flos

IN VITRO VERITAS, IN VITRO PAR PHILIPPE STARCK POUR FLOS

Les sciences et la technologie sont deux marqueurs forts de l’esthétique du designer Philippe Starck. La chaise A.I. dessinée par interaction avec l’intelligence artificielle du logiciel Autodesk pour Kartell ou le module d’habitation imaginé pour la station spatiale d’Axiom Space en sont deux exemples éloquents. Pour la maison italienne Flos, Philippe Starck a imaginé la lampe In Vitro. Il s’agit d’une capsule de verre – comme un tube à essai – dans laquelle une lumière douce semble flotter. Grâce à une diode lumineuse cachée à l’intérieur de la tête de la lanterne, la source de lumière disparaît et l’expérience scientifique devient presque magique. Une structure en aluminium coloré constitue le corps de la lampe. Entièrement rechargeable grâce à un câble micro USB-C et transportable grâce à un cordon de silicone souple, cette lanterne est conçue pour un usage extérieur mais trouvera également parfaitement sa place en intérieur.
Découvrez l’univers de Philippe Starck et ses réflexions quant à l’habitat dans le n°444 de L’Architecture d’Aujourd’hui pour lequel le designer était rédacteur en chef invité.
www.flos.com

_ _ _ _ _

React to this article