Partenariats

Quand l’urgence impose l’éphémère, entretien avec Julien Beller

 

Camps de réfugiés de la chapelle, Julien Beller ©DR
Le centre humanitaire d’accueil pour migrants de la porte de la Chapelle, Julien Beller
©DR

En novembre 2017, le salon Batimat lance, en partenariat avec L’Architecture d’Aujourd’hui, la première édition de Regard sur l’Architecture, un ouvrage et un cycle de rencontres, pour réfléchir à la place de l’usager dans la fabrique de la ville. Le centre humanitaire d’accueil pour migrants de la porte de la Chapelle (Paris), livré en octobre 2016 par Julien Beller, fait partie des projets publiés. Entretien avec un architecte engagé.

L’Architecture d’Aujourd’hui : Le centre humanitaire d’accueil pour migrants de la porte de la Chapelle (Paris) fait partie des réalisations présentées dans « Regards ». Que pensez-vous de cette initiative éditoriale menée par Batimat ?

Julien Beller : Il est important que la maîtrise d’usage reprenne plus de place dans le processus de fabrique de la ville. Toute construction est au service de ses usagers et le fait que Batimat mette l’accent sur cette finalité doit rappeler à chaque acteur de la filière de la construction le sens premier de son travail. Cette publication devrait valoriser des nouveaux usages afin que nos constructions s’adaptent à une société en mutation.

AA : Sur ce projet, quel était le principal défi rencontré et comment l’avez-vous résolu ?

JB : Le principal défi était de concevoir et réaliser 6000 m2 d’espaces habitables en deux mois seulement, le tout démontable après dix-huit mois d’utilisation.

Julien-Beller ©DR
Julien Beller
©DR

AA : Le centre humanitaire d’accueil pour migrants de la porte de la Chapelle (Paris) illustre une problématique essentielle : l’adaptation de l’architecture à l’appropriation. Comment avez-vous intégré les questions d’usages dans votre projet ?

JB : Les éléments du projet sont donnés aux usagers pour qu’ils les utilisent, les transforment afin d’y vivre au mieux. L’attention au public hébergé à travers des détails constructifs ou des éléments de confort permet le respect et l’appropriation par les usagers.

 

Pour en savoir plus sur le travail et la démarche de Julien Beller : www.le6b.fr

Pour en savoir plus sur la démarche REGARD SUR L’ARCHITECTURE, rendez-vous sur le site de Batimat.

L’Architecture d’Aujourd’hui organise aussi des visites guidées thématiques à destination des architectes pendant le salon. Pour découvrir les parcours et vous inscrire, cliquez ici.

Regard ©DR
Regard
©DR

 

Réagissez à cet article