Sommaire

Pétrifications

© Dan Courtice
© Dan Courtice

La ruine suscite toujours autant de fantasmes auprès des architectes pour lesquels l’univers Piranésien reste un classique. Sans doute plus encore depuis que la durée de vie des constructions s’est réduite, que les structures temporaires sont de plus en plus nombreuses. Face au vestige, l’éventail des choix est vaste : faut-il restaurer, transformer, reproduire ? Les postures sont variées et la créativité démultipliée.

Un article d’Emmanuelle Borne.

Lisez la suite de cet article dans le numéro 418 d’AA, mai 2017.

Réagissez à cet article