Baukuh, Mute Architecture, Biennale de Shenzen en 2019
Baukuh, Mute Architecture, Biennale de Shenzen, 2019

Actualités

Archi en aparté : Baukuh

Portrait de l'agence © Stefano Graziani
Portrait de l’agence © Stefano Graziani

« Pour surprenante qu’elle puisse paraître, notre manière de travailler est pour nous totalement naturelle et pragmatique. » déclaraient les membres de l’agence Baukuh dans le numéro 413 d’AA – La ville temporaire -. Quatre ans plus tard, à la manière d’un court questionnaire de Proust, AA les interroge sur leur métier, leurs projets, leur vision de l’avenir. Entre humour et pragmatisme.

L’Architecture d’Aujourd’hui : Être architecte c’est… 
Baukuh : Faire son propre travail, être professionnel, écouter les gens, observer le monde qui nous entoure, concevoir suivant une idée de la beauté qui peut être partagée par les autres. 

AA : Quels sont pour vous les nouveaux enjeux de la profession ?  
Baukuh : Construire des villes qui durent, sans finir par les pousser à la déchèterie tous les 30 ans, comme nous le faisons aujourd’hui. 

AA : Votre commande idéale…
Baukuh : Une université néoclassique gigantesque au Pakistan, une mosquée gigantesque en Ouzbékistan, une immense gare en Chine, un immense cimetière au Texas, l’immense palais d’un tyran à Paris, une immense piscine pour la reine du Pérou. 

AA : Votre métier dans 20 ans
Baukuh : Rentier.

AA : Le conseil que vous donneriez à un jeune architecte
Baukuh : Étudier le droit à la place.

AA : Ce que vous souhaitez transmettre à vos collaborateurs
Baukuh : De la révérence pour une discipline qui existait déjà avant nous.

AA : L’architecte émergent qu’il faut suivre
Baukuh : Kersten Geers and David van Severen.

AA : Le projet que vous auriez aimé signer
Baukuh : La basilique Sainte-Sophie, le Belvédère, la villa Giulia, le Temple de la Fortune Primordiale à Palestrina, la mosquée d’Ibn Toulun, l’école d’architecture et d’urbanisme de l’Université de São Paulo (FAU), le port de Bruges-Zeebruges.

AA : L’autre profession que vous auriez aimé exercer 
Baukuh : Avocat.

AA : Un lieu qui vous inspire
Baukuh : Cleveland, dans l’Ohio.

AA : Un livre, un objet, une œuvre que vous aimez particulièrement
Baukuh : Absalom, Absalom! de William Faulkner, la cafetière de Bialetti, la version de Big Black de The Model (une chanson, ndlr).

Pour en savoir plus sur l’agence, relisez leur portrait issu du n°413 d’AA, – La ville temporaire –, paru en juillet 2016 en cliquant sur l’image ci-dessous.

© AA 413
© AA 413 – Cliquez sur l’image pour retrouver l’article en intégralité

Site internet de l’agence : www.baukuh.it


Leurs projets

• Scénographie : Hauser & Wirth, Frieze, Londres, 2019

Hauser Wirth at Frieze, London, 2019 © Stefano Graziani
© Stefano Graziani

• Baukuh est finaliste avec l’équipe composée des agences ONsite, Christ&Gantenbein, Atelier Kempe Thill, LOLA, Tekne et Cundall du concours pour le masterplan du quartier Scalo Farini à Milan en 2018

Left : Atelier Kempe Thill Christ Gantenbein Onsite Lola Cundall Tekne, Farini Masterplan, Milan, model © Stefano Graziani |Right : Drawing by Baukuh
À gauche : maquette © Stefano Graziani | À droite : dessin du projet

• Pavillon Poretti, Induno Olona, Italie, 2017

Baukuh, Poretti pavilion night © Stefano Graziani
© Stefano Graziani

 

• Campus de l’université de Tirana, 2015

Student City Campus, Tirana, 2015
Student City Campus, Tirana, 2015

• La maison de la mémoire, Milan, 2015

House of Memory, Milan, 2015 © Stefano Graziani
© Stefano Graziani

 

Réagissez à cet article