Études pour la métropole Nantes-Saint-Nazaire, 2014 © Agence Ter
Études «Bords à bords» pour la métropole Nantes-Saint-Nazaire, 2014 © Agence Ter

Actualités

Les villes invisibles de TER

Fallait-il le Grand Prix de l’urbanisme décerné en juillet dernier par le ministère de la Cohésion des territoires aux fondateurs de l’agence Ter, Henri Bava, Michel Hössler et Olivier Philippe, pour confirmer, en France, l’apport essentiel des paysagistes au savoir-faire urbain ? Sans doute. Et pourtant, qui mieux que ces avocats d’une «biodiversité à accroître» pour accompagner non seulement le développement durable de nos villes mais surtout leur avenir fertile ?

Un photomontage composé d’une ceinture arborée cernant le périphérique parisien illustre la démarche de l’agence Ter. Cette image représentant un projet conçu en 2004, la Forêt linéaire, dessine une métropole comme on en rêve, où les infrastructures qui entaillent la ville sont endiguées par une nature retrouvée… N’est-ce pas là l’un des objectifs que se sont fixés, il y a plus de trente ans, Henri Bava, Michel Hössler et Olivier Philippe ? Avec ces paysagistes diplômés de l’École nationale supérieure de paysage de Versailles, les «pleins» et les «vides» auxquels sont rompus les étudiants en architecture et autres amateurs d’analyses typomorphologiques paraissent plus que jamais obsolètes. «On ne voit que du plein», sourient les associés de l’agence Ter, qui parlent plus volontiers de «structures paysagères».

Pour lire la suite de l’article, écrit par Emmanuelle Borne, cliquez sur l’image.

427-TER-OUVERTURE


Le numéro 427 – Architectures portuaires – est toujours disponible sur notre boutique en ligne.

Réagissez à cet article