Agenda

Triennale de Bruges : la sélection d’AA

Pour sa deuxième édition, la Triennale de Bruges rassemble architectes et artistes autour du thème «Liquid City». Visible jusqu’au 16 septembre, cette exposition à ciel ouvert questionne la flexibilité, la fluidité et la résilience d’une ville historique comme Bruges. AA vous propose une sélection des installations à ne pas manquer.

Triennale Brugge 2018 / Jaroslaw Kozakiewicz © Matthias Desmet
Triennale Brugge 2018 / BRUG – Jaroslaw Kozakiewicz © Matthias Desmet

Entre deux rives, la structure BRUG imaginée par l’artiste polonais Jarosław Kozakiewicz, permet une liaison entre les deux rives à l’aide de profilés en métal et de voiles. L’artiste sculpteur est diplômé des Beaux-Arts de Varsovie, il représentait notamment la Pologne à la Biennale d’architecture de Venise en 2010.

Renato Nicolodi / ACHERON © Iwan Baan
Renato Nicolodi / ACHERON © Iwan Baan

Au milieu de l’eau, l’installation monumentale de l’artiste belge Renato Nicolodi suggère un passage entre notre monde et le royaume des Enfers — comme l’évoque son nom, Acheron, qui dans la mythologie grecque désigne la rivière sur laquelle les âmes vont aux Enfers en compagnie du passeur Charon.

MFS III Minne Floating School de Nlp Kunde Adeymi © Iwan Baan
MFS III Minne Floating School de Nlé Kunlé Adeyemi © Iwan Baan

À Bruges, l’agence NLÉ de Kunlé Adeyemi a recréé la structure flottante de l‘école Makoko, rendue célèbre grâce à son installation à Venise, lors de la Biennale d’architecture en 2016. Pour la ville belge, les architectes ont conçu la même structure modulable et polyvalente, qui abrite une salle de classe, un espace d’exposition et un lieu dédié à la rencontre.

Peter Van Driessche, INFINITI²³ © Iwan Baan
Peter Van Driessche, INFINITI²³ © Iwan Baan

INFINITI²³ de Peter Van Driessche est un modèle d’habitat vertical aménagé sur l’eau. Van Driessche crée ici un nouvel espace : les unités rectangulaires sont des lieux d’habitation, de travail et de vie. Alors que les urbanistes et promoteurs immobiliers cherchent de futurs espaces à bâtir, l’architecte suggère un mode d’habitat où les gens vivent plus près les uns des autres, dans des logements plus petits et susceptibles de s’adapter à la montée des eaux.

Pour plus d’informations, consultez le site de la Triennale de Bruges

Propos tirés du dossier de presse et du site de la triennale de Bruges.

Réagissez à cet article