AA205---Briques-et-parpaings---Oct-1979 © L'Architecture d'Aujourd'hui
© L'Architecture d'Aujourd'hui

Actualités

La couv’ d’AA : N°205, octobre 1979

Cet article de Jean-Philippe Hugron est extrait du N°427 de L’Architecture d’Aujourd’hui – Architectures portuaires –  paru en octobre 2018. 

Briques et parpaings… un numéro entier ! Plus briques que parpaings d’ailleurs. La couverture pourrait aujourd’hui en exciter plus d’un en ces heures de « Bofill Revival » : les colonnes du monument hommage à la Catalogne situé au bord de l’autoroute, à la frontière franco-espagnole, détachent leurs couleurs saturées d’un ciel bleu électrique. L’aficionado du célèbre Taller de Arquitectura se verra cependant particulièrement déçu de ne rien lire au sujet de cette curieuse construction dans ce numéro daté d’octobre 1979… Il découvrira néanmoins un étrange dossier qui fleure, parfois, la postmodernité. Certes, les pages n’empruntent pas les couleurs délavées ni les motifs kitch de l’époque. Dans sa rigueur noire et blanche, la revue expose un matériau à la lumière de l’histoire. D’aucuns découvrent alors les marchés d’Ispahan, les maisons bourgeoises de la Hanse ou encore l’architecture expressionniste allemande. L’actualité n’est pas en mal ; les réalisations versent tantôt dans l’esthétique d’alors, tantôt dans une modernité déclinante, sinon dans les attributs néo-vernaculaires qui fascinent aujourd’hui autant que l’eau chaude. Raj Rewal côtoie ainsi Kamran Diba ; SITE et ses extraordinaires supermarchés, les maisons de Jean Nouvel et de Lucien Kroll. Quant à Robert Venturi, il bénéficie – ô privilège – de l’une des rares pages en couleur de la revue pour illustrer un curieux – et immonde – centre de recherche. Singulière époque !

Retrouvez l’intégralité du numéro 427 sur notre boutique en ligne.

Réagissez à cet article