Collaborations

Bollinger + Grohmann : « Nous cherchons de jeunes ingénieurs compétents passionnés par des structures ambitieuses »

L’Architecture d’Aujourd’hui donne la parole à l’entreprise d’ingénierie Bollinger + Grohmann Ingénieure, spécialisée dans le domaine des structures métalliques, des façades, des verrières et ouvrages complexes. L’occasion de revenir, entre autres, sur la collaboration de l’entreprise avec l’agence d’architecture Snøhetta.

©Luxigon and Snøhetta
©Luxigon and Snøhetta

AA : Pourriez-vous nous présenter votre entreprise et vos derniers projets en quelques mots ?

B+G : Bollinger + Grohmann Ingenieure est une société de conseil en ingénierie basée à Francfort-sur-le-Main (Allemagne) avec près de 30 ans d’expérience et d’expertise en ingénierie et conception de structures. Fondée en 1983, Bollinger + Grohmann compte aujourd’hui plus de 200 employés à Francfort, Berlin, Munich, Stuttgart, Vienne, Paris, Bruxelles, Rome, Oslo et Melbourne. Notre domaine d’activité comprend : les structures de bâtiments, l’ingénierie des façades, l’enveloppe et la performance des bâtiments commerciaux et d’exposition, ainsi que les structures classiques de génie civil telles que les ponts, les toits et les tours. Parmis nos projets emblématiques : la Banque Centrale Européenne à Francfort-sur-le-Main, la Vienne DC Tower en Autriche, le Rolex Learning Center de l’École polytechnique fédérale de Lausanne en Suisse ou encore le Centre International de Conférences de Dalian en Chine. Depuis 2010, le bureau a ouvert une branche à Oslo afin de profiter des avantages locaux. Le point commun entre tous les sites B+G, c’est qu’il existe également une coopération technique mutuelle entre les équipes. Le bureau d’Oslo possède une expertise dans tous les types de construction et travaille sur des projets de différentes tailles et differents matériaux tels que le béton, l’acier et le bois. Un accent particulier est mis sur les projets durables.

AA : Comment avez-vous développé votre collaboration avec l’agence Snøhetta au fil des années ?

B+G : Notre collaboration avec Snøhetta s’est enrichie grâce à de nombreux concours pour lesquels nous avons travaillé ensemble au cours des dernières années. Cela nous a permis d’assurer une compréhension mutuelle de l’architecture et de la structure. Par conséquent, nous travaillons habituellement en étroite collaboration à partir des toutes premières phases de planification.

AA : Comment envisagez-vous les mutations de votre secteur et quels sont, selon vous, les grands enjeux à adresser à horizon 2020 ?

B+G : Le développement assisté par ordinateur pour l’architecture et des structures est déjà une routine quotidienne au sein de nos bureaux de planification. Nous disposons maintenant d’outils et de méthodes qui nous permettent de rompre avec les typologies établies et de développer des solutions plus spécifiques. De cette manière, des structures personnalisées peuvent être créées. La conception assistée par ordinateur, le calcul, l’optimisation et la fabrication finale aideront à réaliser des projets de manière encore plus efficace, aussi bien à petite qu’à grande échelle (avec le BIM par exemple). En outre, nous devrons de plus en plus nous concentrer sur des projets durables. Cela ne concerne pas seulement l’amélioration de l’efficacité énergétique d’un bâtiment ou l’utilisation de matériaux respectueux de l’environnement qui préservent les ressources, mais aussi et surtout la prise en compte des aspects sociaux et sanitaires de l’utilisateur. L’un des défis particuliers de notre bureau est de trouver de jeunes ingénieurs compétents passionnés par des structures ambitieuses et de les retenir sur le long terme.

Pour plus d’informations sur Bollinger + Grohmann Ingénieure, cliquez ici.

 

 

 

Réagissez à cet article