Collaborations

Blue stone awards 2017 Carrières du Hainaut : les cinq projets lauréats

Le 29 septembre, à l’occasion de Marmomac – salon international de la pierre et du design ayant lieu à Vérone -, le jury de la seconde édition du concours  « Blue Stone Awards 2017 » a révélé les cinq projets lauréats. Créé en 2013 par Les Carrières du Hainaut et en collaboration avec le groupe Archi – Europe, ce concours invite architectes, designers, paysagistes, tailleurs de pierre et marbriers à concevoir et développer un usage innovant de la Pierre Bleue du Hainaut®. L’entreprise belge est en effet convaincue que la pierre bleue, trop souvent écartée du secteur de la construction à cause de son aspect atypique, offre beaucoup de qualités à exploiter. Le jury à renommée internationale, composé du paysagiste Peter Wirtz de Wirtz International Landscape Architects, du designer Geert Buelens de EER Architectural Design et de l’architecte d’intérieur Kurt Wallaeys de Wallaeys Designers, a ainsi remis cinq prix pour cinq catégories différentes :

I. Objet ou oeuvre. D’une marche brisée à la table de salon : Simon Gerssen – Weerstand Natuursteen, Pays – Bas

∏Weerstand Natuursteen-Carriäres du Hainaut (5)
© Simon Gerssen – Weerstand Natuursteen

Ce tailleur de pierre néerlandais a réutilisé une marche d’escalier en pierre bleue massive, pas utilisée pour des raisons de sécurité, pour en faire une table de salon. « Il n’y a pas de meilleur designer que la nature », affirme-t-il. Aujourd’hui, cette oeuvre se trouve dans le salon de son concepteur.

II. Intérieur & Design. Time Light Sens : Eric Vanbrackel – EV&YOU, Belgique

∏EV&YOU Eric Vanbrackel-Carriäres du Hainaut (2)
© Eric Vanbrackel – EV&YOU

L’idée de ces designers, experts dans l’univers de la lumière, était de créer un objet dynamique lumineux, tout en utilisant des matériaux élémentaires et nobles, dont la pierre bleue. Ils aboutissent à un objet intemporel :  un photophore. Eric Vanbrackel explique que « Les ouvertures verticales qui laissent passer la lumière renvoient au monde contemporain et aussi à la tradition, le signe utilisé depuis la nuit des temps pour le comptage ». À l’instar du cadran solaire, la lumière varie selon le temps.

III. Constructif. Habitation VEB : Krist Michiels – SamArchitecten, Belgique

∏SAMarchitecten-Carriäres du Hainaut (7)
© Krist Michiels – SamArchitecten

Située dans un milieu rural dans le Limbourg, cette habitation privée est une réhabilitation d’une ancienne fermette. Les architectes ont souhaité révéler le côté vernaculaire du projet en y conjuguant des lignes contemporaines qui respectent toutefois les règles et les matériaux de la région. Le nouveau volume, dans lequel se trouvent les pièces de vie et la chambre, s’adapte au terrain en pente. Non visible depuis la rue, il se différencie de la partie ancienne par sa forme et sa matérialité en alternant grandes ouvertures et plaquettes de pierres bleues, posées de façon aléatoire. Une application contemporaine d’un matériau traditionnel qui créé un dialogue avec l’existant et le végétal. « Les teintes de la pierre bleue soulignent la vision épurée dans un décor végétal remarquable », conclut l’architecte.

IV. Extérieur. Square du Rieur et parc Plumecocq : Cabinet Binon, Valenciennes, France

∏Cabinet Binon-Carriäres du Hainaut (6)
© Cabinet Binon

Créer un espace publique dans le Nord Est de Valenciennes, tel était le défi de ce projet paysager urbain. Il s’agissait d’exploiter le parc du Rieur en prolongeant son jardin vers  le centre historique. Cette nouvelle place se caractérise donc par une ouverture sur la ville et une vue sur le parc, formant deux ellipses qui s’étendent sur l’axe Nord – Sud. Comment utiliser la Pierre Bleue du Hainaut ? En fait, les concepteurs du projet ont ici exploité le matériau pour les sols mais aussi pour le mobilier urbain tel qu’une fontaine, afin de pouvoir établir une vraie scénographie du lieu, et par conséquent une progression du minéral au végétal.

V. Toutes catégories confondues: Projet de l’originalité. Graf : Chanel Kapitanj, Belgique

∏Chanel Kapitanj-Carriäres du Hainaut (3)
© Chanel Kapitanj

Pour ce dernier prix « toutes catégories », le jury a souhaité récompenser une approche intelligente et une analyse pertinente de la problématique traitée dans ce concours. Ainsi, Chanel Kapitanj a été récompensée pour la création de ses « panneaux sandwich » ayant plusieurs fonctions possibles. Composés de dalles en pierre bleue d’un côté et d’un panneau isolant de l’autre, ils peuvent faire office de barrières acoustiques d’autoroute, de cloisons ou encore de parements de façade. La créatrice a souhaité exploiter le côté esthétique de la pierre bleue, en valorisant graphiquement ses imperfections. « Dans une société de surconsommation, il est important de promouvoir des ‘déchets’ qui n’en sont pas. Un produit qui présente un problème esthétique, le fond est le même. Les imperfections graphiques confèrent cet aspect unique à la pierre naturelle tout en gardant sa qualité et sa renommée » affirme Chanel Kapitanj.

Réagissez à cet article