Bruno Hôtel - Room Mate Hotels - Rotterdam, 2017. © Mads Mogensen
Bruno Hôtel - Room Mate Hotels - Rotterdam, 2017. © Mads Mogensen

Actualités

Archi en aparté : Teresa Sapey

Teresa Sapey © DR
Teresa Sapey © DR

Rencontre avec l’architecte italienne Teresa Sapey, fondatrice de l’agence éponyme en 1999, aujourd’hui installée à Madrid. Pour AA, elle revient sur sa vision de la profession, ses projets, ses inspirations et ses références.

Depuis sa création, l’agence Teresa Sapey a livré de plusieurs projets de parkings et d’architecture d’intérieur. Récemment, l’agence a livré l’hôtel NHow à Marseille (2018,) l’hôtel Amor de Dios à Madrid (2017) et l’hôtel Bruno à Rotterdam (2017).

 

 

 

 

Être architecte c’est…
Teresa Sapey : Créer et définir des émotions dans l’espace. Au début de chaque projet j’ai l’idée de donner un sens et une personnalité aux espaces blancs.

Votre commande idéale
TS : Une commande sur laquelle nous travaillons actuellement. Nous collaborons avec Gancedo – une entreprise de tissus, papiers peints et tapis – qui veut créer un nouvel espace avec un concept global et moderne.

Votre métier dans 20 ans
TS : Il sera toujours le même, l’architecture est ma passion depuis que je suis petite.

Le conseil que vous donneriez à un jeune architecte
TS : Identifier son ADN architectural et créer des projets fonctionnels. Je crois que l’architecture doit faciliter et rendre confortable la vie des gens ; il faut créer des dessins qui résolvent les problèmes.

L’agence qu’il faut suivre
TS : J’aime beaucoup le travail de Norman Foster, qui n’a pas besoin de présentation. J’aime par ailleurs beaucoup son compte Instagram, je conseil à tout le monde de le suivre.

Le projet que vous auriez aimé signer
TS : Le prochain.

Votre ville préférée
TS : Pompéi, une ville qui m’apporte beaucoup d’émotions. Je l’ai visitée plusieurs fois et elle m’attire toujours autant.

Si votre architecture était un film
TS : La Grande Bellezza (co-écrit et réalisé par Paolo Sorrentino, 2013, ndlr).

Votre objet fétiche
TS : Je ne peux me séparer de mon iPad ; c’est l’outil sur lequel je crée la base de mes projets.

Un musée que vous recommandez
TS : Le Musée des Arts Décoratifs à Paris, où j’ai récemment vu l’exposition « Tutto Ponti », une grande référence pour mon travail.

Votre restaurant favori
TS : Il Cambio à Turin, Italie. Pas seulement pour la nourriture, mais aussi pour les souvenirs que j’ai dans ce lieu : j’y ai toujours fêté le Noël avec ma famille.

Votre livre de chevet
TS : Filastrocche de Gianni Rodari. C’est un livre de comptines italiennes qui appartenait à ma mère et qui m’est très cher. J’y trouve souvent l’inspiration.

Commande privée ou commande publique ?
TS : Les deux ; je travaille et sur des commandes publiques et sur des commandes privées.

Votre credo
TS : La couleur doit être le sujet principal, les espaces doivent créer des émotions.

L’autre profession que vous auriez aimé exercer
TS :  Artiste. Mes parents m’ont poussée à entreprendre des études d’architecture, aujourd’hui je suis une architecte et une artiste.

 

Pour en savoir plus sur Teresa Sapey, cliquez ici.

Bruno Hôtel - Room Mate Hotels - Rotterdam, 2017. © Mads Mogensen
Hôtel Bruno – Room Mate Hotels – Rotterdam, 2017. © Mads Mogensen

 

Bruno Hôtel - Room Mate Hotels - Rotterdam, 2017. © Mads Mogensen
Hôtel Bruno – Room Mate Hotels – Rotterdam, 2017. © Mads Mogensen

 

Hôtel NHow - NH Hôtel - Marseille. © Mads Mogensen
Hôtel NHow – NH Hôtel – Marseille. © Mads Mogensen

 

Hôtel NHow - NH Hôtel - Merseille. © Mads Mogensen
Hôtel NHow – NH Hotels – Marseille, 2018. © Mads Mogensen

 

Amor de Dios - Boutique Apartments - Madrid, 2017. © Montse Cuesta
Amor de Dios – Boutique Apartments – Madrid, 2017. © Montse Cuesta

 

Amor de Dios - Boutique Apartments - Madrid, 2017. © Montse Cuesta
Amor de Dios – Boutique Apartments – Madrid, 2017. © Montse Cuesta

 

Réagissez à cet article