Actualités

Archi en aparté : Maud Caubet Architectes

A la manière d’un court questionnaire de Proust, AA interroge les architectes sur leur métier, leurs projets, leur vision de l’avenir. Aujourd’hui, rencontre avec l’agence parisienne Maud Caubet Architectes, fondée en 2006 par l’architecte éponyme. L’agence s’est récemment fait remarquer dans le cadre du concours Inventons la Métropole du Grand Paris avec des projets comme « Live » sur le site du marché à la ferraille de Bagnolet. Maud Caubet attache une importance particulière à la place de la nature en ville et à la générosité des espaces conçus dans ses projets.

projet "Live – Vivre la métropole en direct"
projet « Live – Vivre la métropole en direct »

Etre architecte, c’est…
Etre architecte, c’est pour moi imaginer un monde meilleur, faire rêver les gens, les faire voyager dans leurs souvenirs, les emmener loin de leur quotidien.

Les nouveaux enjeux de la profession?
Créer des lieux de vie humains, résilients et intelligents.

Ma commande idéale
Ce serait une architecture hybride plongée dans la nature, une architecture qui disparaîtrait totalement dans le paysage.

"les Lumières Pleyel" © Maud Caubet Architectes
« les Lumières Pleyel » © Maud Caubet Architectes

Mon travail dans 20 ans
Ce sera sûrement un mélange entre sociologue, inventeur et poète.

Le conseil que je donnerais à un(e) jeune architecte
Je lui recommanderais de dessiner des projets les plus justes possible.

Ce que je souhaite transmettre à mes collaborateurs 
J’essaie de leur transmettre la fierté d’essayer de faire avancer les choses.

"Urbanature" - quartier Noue Caillet à Bondy © Maud Caubet Architectes
« Urbanature » – quartier Noue Caillet à Bondy © Maud Caubet Architectes

L’architecte qu’il faut suivre
J’aime beaucoup ce que propose l’architecte japonais Junya Ishigami, sa vision du monde, son approche assumée de la poésie du lieu.

Le projet que j’aurais aimé signer
Bien que non croyante, j’aurais aimé réaliser des églises en bois en Scandinavie. Ce sont à mes yeux de pures merveilles architecturales.

L’autre métier que j’aurais pu faire
J’aurais adoré élever des troupeaux au sommet des montagnes.

Maison sur le toît - Paris © Maud Caubet Architectes
Maison sur le toît – Paris © Maud Caubet Architectes

Un lieu qui m’inspire
La forêt, s’allonger sous un arbre et contempler la cime des arbres, les ombres, la lumière, le temps qui passe…

Un livre, un objet, une œuvre d’art que j’apprécie particulièrement
L’exposition d’Ishigami à Bordeaux en 2015 ou j’ai découvert ses fines installations expérimentales en bois, en métal et carton. Ces maquettes nous interrogent sur le sens donné au mot bâtir et à l’objet infini.
Une pure merveille.

Pour plus d’information sur Maud Caubet Architectes, cliquez ici!

Réagissez à cet article