Actualités

AA Rétro : Les problèmes architectoniques de la politique en Espagne en 1970

Avril-mai 1970 : L’Architecture d’Aujourd’hui consacrait tout un numéro à l’architecture espagnole et le texte de l’architecte Pedro Nicolau Bover y figurait pour éclaircir les liens entre les problèmes « architectoniques »* de la politique et les problèmes politiques de l’architecture dans le développement de la société. 

« Il faut être préparé à faire des propositions architectoniques qui, comme celle du Bauhaus, ou de Le Corbusier ou de Gatepac, soient capables d’adapter les processus architectoniques à la société, en étant conscients du processus de lutte idéologique qu’ils introduiront nécessairement dans le nouveau système, qui est nécessairement un nouveau tamis des propositions culturelles » considère Pedro Nicolau Bover. À la suite d’une introduction retraçant les grandes lignes de l’histoire architecturale espagnole, cet article du numéro 149 s’attache à décortiquer les problématiques théoriques des mouvements modernistes en architecture au sein du contexte historique, politique et géographique de l’Espagne des années 1970.

Pour son numéro de juin 2017, L’Architecture d’Aujourd’hui consacre de nouveau un numéro à l’Espagne pour, cette fois-ci, mettre en lumière les jeunes acteurs de la scène espagnole qui doivent réinventer leur pratique suite à une crise économique foudroyante.

*D’après le dictionnaire Larousse,  le terme « architectonique » fait référence à un concept architectural qui signifie l’art de la construction. « Qui a rapport à la science de l’architecture, qui est conforme aux techniques de la construction ». Son sens étymologique vient du grec arkhitektonikos.

Pour lire l’article issu du numéro 149 de 1970, cliquez sur la couverture.
Et si vous souhaitez compléter votre collection d’anciens numéros, cliquez ici.

AA n°149
AA n°149

 

Réagissez à cet article