Actualités

AA RETRO : La « de-architecture » conceptuelle de James Wines

Le numéro 418 d’AA dédié aux vestiges comprend une sélection d’images des étonnantes façades des magasins BEST de l’architecte américain James Wines, construits à Houston, Miami et dans le Milwaukee aux États-Unis dans les années 1970.

En 1972, l’agence SITE (Sculpture In the Environment) fondée par James Wines était mandatée par BEST Products Company pour concevoir une série de 9 supermarchés. Loin des conventionnels hangars, SITE imagine alors des projets « outside the box » pastichant la ruine. En 1979, L’Architecture d’Aujourd’hui publiait un article sur ces projets iconoclastes. AA est alors l’une des premières revues en Europe à se pencher sur le travail de James Wines ; aujourd’hui, des milliers d’ouvrages ont été écrits sur ces mêmes projets.

Inventeur du concept de « de-architecture », James Wines conçoit le bâtiment comme une matière à façonner. Ses architectures n’apportent pas de modifications sur le plan fonctionnel mais visent à détourner les références classiques et mette à bas les archétypes. Ou comment opérer une critique  échelle 1 des temples de la consommation.

Pour lire l’article dans son intégralité, cliquez sur la couverture. Si vous souhaitez compléter votre collection d’anciens numéros d’AA, cliquez ici.

© L'Architecture d'Aujourd'hui
© L’Architecture d’Aujourd’hui

Réagissez à cet article