© Arcora
© Arcora

Collaborations

Arcora : « La R&D est au cœur de notre développement. »

L’Architecture d’Aujourd’hui donne la parole à Arcora, bureau d’études spécialisé dans les structures métalliques, façades, verrières et ouvrages complexes. Emmanuel Viglino, directeur d’Arcora, revient sur les enjeux de la recherche pour l’ingénierie de façade et enveloppe de bâtiment. 

L’Architecture d’Aujourd’hui : Comment présenteriez-vous le pôle Recherche & Développement d’Arcora ?
Emmanuel Viglino : Nous devons faire face à un niveau d’exigence élevé et des innovations régulières sur les projets ; l’innovation est fondamentale pour améliorer au quotidien nos outils, nos solutions, et anticiper les usages. Nous encourageons nos équipes à prendre l’initiative, avec la volonté de dynamiser les talents ; les ingénieurs et les architectes d’Arcora développent durant leur parcours une liberté de pensée avec une posture consistant à remettre en cause ce qui est donné, se méfier des présupposés, ne rien prendre pour acquis, et concevoir de nouvelles solutions techniques pour des projets uniques. Afin de mener à bien nos sujets de recherches et développement, nous mobilisons nos ressources internes au sein du LAB d’Arcora, selon les souhaits et inclinaisons de chacun, avec l’ouverture de lignes de recherches couvrant le spectre d’applications de nos métiers. Enfin, nous avons recours de façon courante au prototypage en support de développement des projets et en appui de nos recherches, prototypage dont toutes les modélisations et préparations à la fabrication sont réalisées en interne. Nous nous appuyons ponctuellement sur des laboratoires et start-ups partenaires pour en réaliser certaines fabrications exceptionnelles.

AA : Vous avez développé une thèse avec l’École des Ponts ParisTech ; en quoi consiste ce projet ?
EV : La thèse visait à investiguer les sujets de protection solaire en façade, et exploiter les propriétés de certains matériaux pour actionner et déformer des brise-soleils dits « intelligents ». Conjointement au sein de l’équipe Arcora et sous l’encadrement des enseignants-chercheurs du Laboratoire Navier, au travers d’échanges réguliers, de workshops et de conférences internationales, notre doctorant a étudié le comportement thermomécanique des structures intégrant des alliages à mémoire de forme, qu’il a modélisé analytiquement et numériquement. Il a ensuite confronté ce travail avec des simulations et expérimentations, en allant jusqu’à des applications à grande échelle. Cette thèse s’inscrit notamment dans le contexte des bâtiments tertiaires contemporains, où les progrès technologiques et les ambitions architecturales ont mené à la construction de façades très largement vitrées, offrant certes un confort visuel et lumineux aux utilisateurs finaux, mais présentant aussi la problématique de protection vis-à-vis de l’énergie solaire incidente.

AA : Quels sont les autres projets de R&D chez Arcora ?
EV : Notre objectif est d’anticiper l’avenir, de faire progresser de façon permanente notre expertise qui nous a permis d’être un partenaire de confiance d’architectes et promoteurs. La R&D s’applique en premier lieu au développement d’outils internes spécifiques, qui permettent une flexibilité d’adaptation en réponse aux constantes évolutions des projets, et qui servent également de passerelles avec les autres outils plus traditionnels. Nous ouvrons pour ce faire des lignes de recherche qui peuvent également inclure des démarches plus prospectives. Nous avons beaucoup investigué les sujets liés à la décarbonation et à l’analyse de cycle de vie, en reconstituant et fiabilisant des bases de données, et en mettant au point un outil d’évaluation spécifique à l’enveloppe avec des indicateurs propres. Récemment, nous avons également travaillé sur les sujets liés à la mécanique des vitrages à différentes échelles, pour réinterroger les règles de calcul en vigueur et nous projeter vers les futures évolutions réglementaires. Nous soutenons des initiatives de recherche et de développement pour construire les bâtiments de demain, en dédiant chaque année des ressources humaines et matérielles.

Pour en savoir plus sur Arcora, cliquez ici.

Réagissez à cet article