Collaborations

Casalgrande Padana : « Tous les revêtements intérieurs du centre Salam de TAMassociati ont été réalisés avec nos produits »

L’Architecture d’Aujourd’hui donne la parole à l’entreprise italienne Casalgrande Padana, spécialisée dans le domaine des matériaux céramiques évolués destinés à l’architecture et au design ; l’occasion de revenir sur la collaboration de l’entreprise avec l’agence d’architecture TAMassociati. Entretien avec Nadia Giullari.

Le centre de chirurgie cardique Salam, une collaboration entre Casalgrande Padana et TAMassociati © AKAA - Cemal Emden
Le centre de chirurgie cardique Salam, une collaboration entre Casalgrande Padana et TAMassociati © AKAA – Cemal Emden

AA : La première collaboration de Casalgrande Padana avec TAMassociati remonte à l’édition 2011 de la Triennale de Milan. Pourriez-vous nous en dire plus sur ce travail commun ? Comment cette collaboration a-t-elle débuté et quels en étaient les contours ?

NG : En 2011, pendant la Triennale de Milan, Casalgrande Padana a participé à l’exposition collective « Ceramic Tiles of Italy. Metamorfosi », dans le cadre de l’événement « I Saloni 2011 ». L’occasion de souligner l’attention que l’industrie céramique italienne prête aux questions liées à l’environnement, en mettant l’accent sur le design italien et sa capacité à transformer le produit, non seulement en projet créatif mais également en produit éco-compatible. L’installation « 2x2x2 sulle vie del Sud », que nous avons réalisée pour cette manifestation d’après un projet conçu par TAMassociati, abordait le thème de la durabilité. En effet, les salons et autres expositions sont des lieux éphémères, des événements ponctuels qui se déroulent rapidement et génèrent une grande quantité de déchets et d’objets qui ne sont plus utilisables ensuite. « 2x2x2 sulle vie del Sud » voulait justement sortir de cette logique en proposant une action socialement utile et écologiquement durable.

AA : Depuis cette première rencontre il y a déjà sept ans, Casalgrande Padana soutient régulièrement les projets de TAMassociati. Quels aspects de la démarche et du travail de l’agence appréciez-vous plus particulièrement ?

NG : Parmi toutes les collaborations que Casalgrande Padana a mené avec des agences d’architecture de renom, celle avec TAMassociati est en effet l’une des plus importantes pour nous. Au fil du temps, nous avons affirmé un engagement mutuel pour la réalisation de projets conçus au service du bien commun. Sur la scène architecturale contemporaine, TAMassociati démontre, avec conviction et détermination, qu’une autre façon de travailler est possible. Cela se traduit par la capacité des architectes de l’agence à associer valeurs sociales et compétences scientifi ques, pour apporter aux aspirations unanimement partagées de durabilité, d’écologie, mais aussi de respect de l’humain et de l’environnement, une réponse éthique. La philosophie de TAMassociati se manifeste dans la sobriété de leur approche et les processus de construction mis en oeuvre dans leurs projets, qui utilisent les rares ressources techniques et économiques à disposition sur les sites auxquels ils se confrontent. Pour autant, ils ne renoncent jamais à la qualité architecturale.

AA : Parmi les projets de TAMassociati soutenus par Casalgrande Padana, revenons sur le Centre de chirurgie cardiaque Salam, au Soudan. Pour ce projet, vous avez fourni l’ensemble des matériaux céramiques. De quels produits s’agit-il ? Quelles sont leurs spécificités ?

NG : Dans le cadre d’un projet aussi complexe à développer, une attention toute particulière a été accordée aux techniques de construction et au choix de matériaux, notamment la ligne Granitogres, posée avec une surface Secura dans les couloirs et les chambres, et une finition polie dans les salles d’opérations. Il s’agit d’une gamme de dalles céramiques étudiée pour des usages exigeants, dans les bâtiments publics par exemple. C’est un produit technique à forte dimension écologique. Il répondait parfaitement au cahier des charges et à la nature du projet du Centre Salam. TAMassociati souhaitait en effet utiliser le produit le plus technique possible, en se souciant aussi des surfaces antidérapantes pour répondre aux exigences de fiabilité et de fonctionnalité, garantir une hygiène et une sécurité optimales, sans oublier une résistance élevée aux contraintes physico-chimiques telles que le piétinement, l’usure, les chocs ou encore le feu.

Pour plus d’informations sur Casalgrande Padana, cliquez ici.

 

Réagissez à cet article